Bussang.com

[theme_switcha_link theme="ot_ete_bussang" text="Ete"] [theme_switcha_link theme="ot_hiver_bussang" text="Hiver"]

culture

Parcours Maurice Pottecher

Panneau n°11
La Place de la Mairie

Le kiosque

C’est du kiosque au coeur de la place, que part la première expérience théâtrale publique, à l’occasion de la célébration du centenaire de la République en 1892. Celui-ci se serait effondré le 22 mai 1899 lors d’un concert de l’harmonie de Saulxures-sur-Moselotte.

 

La place du village jusque 1907 avec son kiosque

Les débuts du Théâtre du peuple

« Les Molièristes, égarés par hasard à Bussang cette année-là, se seraient peut-être indignés, car on s’était permis de moderniser l’inimitable, de transposer la scène du « Médecin malgré lui » à Bussang même, parmi les Bussenets et les Bussenettes revêtus de costumes locaux : on avait même eu l’audace de toucher au texte sacré et de remplacer le baragouin des paysans de Molière par le pur patois de Haute-Moselle. Qu’on pardonne au sacrilège, il eut un grand succès ; la célébrité de Molière s’étendit ce soir-là sur un canton où son nom n’avait guère jusque-là pénétré. On avait joué aux lanternes sur le kiosque de la musique municipale; ce n’était qu’un essai. Mais il demeurait établi qu’on peut intéresser le peuple avec un ouvrage que goûtent les lettrés, pour peu que le peuple s’y retrouve lui-même, L’idée mit trois ans à prendre. . . » (extrait d’un commentaire de Maurice Pottecher).

La Place du village, chez Maurice Pottecher, joue dans ses comédies le rôle du « Vieux Port » chez Pagnol, coeur d’un monde à la fois joyeux, cocasse et merveilleux.


Dans « Le Sotré de Noël » (1897), l’acte final se déroule autour de la coutume de l’Arbre de Mai, planté au centre de la place, avec ses danses et ses chants traditionnels.

Dans « Chacun cherche son Trésor » (1899), où Ambroise, l’épicier flanqué d’une épouse acariâtre décide de vendre tous ses biens sur la place publique, Maurice Pottecher met en scène une autre coutume : celle de l’encan de la St-Jean, vente aux enchères comique par les conscrits de tout ce qui traînait dans les abords des maisons du village.

Votre recherche
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Informations pratiques
  • Lundi, mardi, mercredi, vendredi et Samedi ;
  • de 9h à 12h et de 14h à 17h
  • Fermé le jeudi et le dimanche
Contact
8 avenue de la gare – 88540 BUSSANG
Tél : le 03 29 61 50 37
Aller au contenu principal